Chroniques·Contemporain

Chronique : Et après … | Guillaume Musso

img_7270

Résumé

Dépêchez-vous de vivre, dépêchez-vous d’aimer.
A huit ans, Nathan s’est noyé en plongeant dans un lac pour sauver une fillette.
Arrêt cardiaque, tunnel de lumière, mort clinique.
Et puis, contre toute attente, de nouveau la vie.
Vingt ans plus tard, Nathan est devenu un brillant avocat new-yorkais. Meurtri par son divorce, il s’est barricadé dans son travail. C’est alors qu’un mystérieux médecin fait irruption dans son existence. Il est temps pour lui de découvrir pourquoi il est revenu.

Monavis

En ce moment, j’ai envie de prendre du recul par rapport aux livres fantastiques en basculant sur des lectures plus contemporaines. Même si j’ai lu beaucoup de Musso, il y en a encore énormément qu’il me reste à découvrir et j’en ai donc profité pour réduire ma PAL. Concernant le livre, je l’ai choisi un peu au hasard parmi tous ceux que je n’avais pas encore lu et au final, je suis assez satisfaite de mon choix.

« La vie est brève, l’art est long, l’expérience dangereuse, le jugement difficile »

Au niveau des personnages, on découvre Nathan qui est un LE personnage typique des livres de Musso, c’est-à-dire un homme américain, né dans un milieu modeste et qui a réussi à se faire une place dans la société, jusqu’au moment où un drame personnel vient le frapper. C’est un schéma que Musso utilise et répète dans tous ses livres et si au départ j’appréciais beaucoup, là je commence à me lasser de cette répétition.

« Sans une main pour l’accompagner, il ne voulait plus aller nulle part ;
sans une voix pour lui répondre, il n’était que silence ;
sans un visage en face du sien, il n’existait plus. »

Nathan reste un personnage que j’ai aimé découvrir et qui m’a touché par son histoire. Lorsqu’il apprend que ses jours sont comptés, il va changer radicalement de perspectives sur la vie. Fini de se laisser aller, fini de ne penser qu’à lui, il va tenter de réparer ses erreurs et d’aider les gens autour de lui. J’ai également beaucoup apprécié les flashbacks qui expliquaient l’origine de la relation avec son ex-femme et la raison pour laquelle leur couple a implosé. Par contre, j’ai regretté par la suite un dénouement trop rapide concernant sa relation avec son ex-femme.

« Tout le monde le sait mais tout le monde l’oublie : le temps de l’humanité reste une quantité négligeable par rapport au temps de l’univers. »

Comme souvent, Musso met en avant des thèmes assez variés dans ses œuvres. Ici sont abordés l’ascension sociale, les préjugés sur les classes sociales les plus pauvres, le besoin de reconnaissance mais également des thèmes plus sombres avec de nombreuses questions sur la mort, comment y faire face et surtout une question dont encore aujourd’hui personne n’a la réponse : Qu’il y a t-il après la mort ?

« Parce que la mort est partout. En tout être humain, à tous les stades de sa vie, existe une tension entre deux forces contraires : les forces de la vie et celles de la mort. »

Concernant l’intrigue, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au début. Le livre est un peu long à se mettre en route, Nathan passe beaucoup de temps à refuser de croire ce qu’il a devant les yeux. Dans Et après, j’ai été ravie de retrouver le style de Musso que j’aime avec une once de fantastique qui vient se glisser au milieu d’une vie parfaitement banale au départ. Dans ses livres plus récents, on est beaucoup sur des thrillers et je ne retrouve plus ce côté étrange que j’aimais tant chez lui.

« Enveloppé par les ténèbres, il comprit confusément que c’était sans doute la fin. Car il n’y avait plus rien. Rien que ce noir froid et effrayant. »

Au niveau du rythme, Musso m’a habitué à des retournements de situations assez nombreux qui accompagnent le lecteur sur l’ensemble du livre. Ici, on est sur un livre beaucoup plus linéaire et moins rythmé. J’avais compris une partie du dénouement final donc ce qui devait être une révélation choc n’a pas totalement eu l’effet escompté chez moi. Par contre l’autre partie que je n’avais pas du tout prévu m’a complètement brisé le cœur. Je remercie Musso d’avoir coupé son livre là où il l’a terminé parce que je n’avais pas vraiment envie de faire un remake de ma lecture de Me Before You où j’avais tellement de larmes dans mes yeux que je voyais même plus les mots écrits sur le papier.

« Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n’ont pas de prix. »

En résumé c’est une lecture assez simple que j’ai beaucoup appréciée même si j’ai regretté un dénouement peut être un peu trop rapide sur certains points et un manque de rebondissement.

Auteur : Guillaume Musso
Titre : Et après…
Edition : Pocket
Nombre de pages : 508 pages
Prix : 7.90€

Etoile4

Un commentaire sur “Chronique : Et après … | Guillaume Musso

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s