Chronique : Les fiancés de l’hiver | Christelle Dabos

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Monavis

Pour la petite histoire, cet article devait sortir beaucoup plus tôt sauf qu’au moment de le publier, je me suis rendue compte que j’avais totalement oublié de l’écrire… (Merci aux partiels qui m’ont complètement déboussolé). La saga de La Passe-Miroir fait partie de ces livres qu’on voit partout et avec de très bons avis, ce qui pousse tous lecteurs facilement influençables (non, je ne parle pas du tout de moi), à l’acheter. Mais vient alors la fameuse question que l’on se pose toujours dans le cas de ces livres ultra populaires : Est-ce qu’il vaut vraiment sa réputation ?

« Quand les illusions disparaissent, seule demeure la vérité. »

Un élément qui est saisissant dès les premières lignes de ce livre, c’est le style d’écriture assez original de Dabos. La passe-miroir est considérée comme une saga jeunesse et pourtant, j’ai été très surprise par la qualité d’écriture. On est sur des pages très descriptives avec des mots anciens et j’ai trouvé une certaine poésie dans sa manière de décrire l’histoire, les lieux et les personnages. Le problème de cette écriture si riche c’est que parfois elle est trop riche justement : on est sur des pages entières de description et, lorsqu’il ne se passe rien à côté, ça peut devenir un peu barbant. Je me suis moi-même surprise à lire plusieurs pages en diagonales, notamment au début du livre.

« Plus je vous observe, plus je suis conforté dans ma première impression, maugréa-t-il. Trop chétive, trop engourdie, trop choyée… Vous n’êtes pas forgée pour l’endroit où je vous emmène. Si vous m’y suivez, vous ne passerez pas l’hiver. À vous de voir »

Concernant les personnages, commençons par Ophélie. C’est une fille assez naïve et toute maladroite à tel point que j’avais parfois l’impression de tomber dans la caricature. Elle est en permanence infantilisée et j’ai eu du mal à certains moment avec sa manière de réagir. Néanmoins, plus on avance dans le livre, plus l’histoire se noircit et plus Ophélie gagne en force et en indépendance. Elle passe d’un monde tout doux à un monde beaucoup plus sombre, où la moindre erreur peut très vite devenir fatale. Au final, des moqueries verbales aux coups physique, elle encaisse tout, sans se plaindre, gagne en courage et va même jusqu’à prendre des risques.

« Thorn ? Elle était déjà allergique à ce nom. Il sonnait dur sous la langue. Abrupt. Presque agressif. Un nom de chasseur. »

Quant à Thorn, j’avais lu pas mal d’avis mitigés sur lui. Beaucoup n’ont pas réussi à accrocher avec lui et dans l’univers même du livre, c’est un personnage détesté de tous. Pour ma part, j’ai l’habitude de ce genre de personnage puisque dans beaucoup de saga, on retrouve ce fameux garçon froid, distant et mystérieux. Pourtant, Thorn est l’un des personnages les plus froids que j’ai rencontré durant mes lectures. Je n’arrivais pas à savoir ce qu’il pensait tellement il ne laissait transparaître aucune émotion. Malgré ça, j’ai quand même apprécié son personnage qui devient au fil de pages un peu moins antipathique.

« Je vous épouse parce qu’on ne m’a pas laissé d’autre choix, mais je ne ressens rien pour vous. »

Le résumé dévoile de lui-même la relation entre Ophélie et Thorn : ces deux-là sont fiancés de force sans même se connaître et vont devoir apprendre à vivre ensemble. Bien que le principe ait été vu et revue, Dabos arrive à se différencier en ne se lançant pas, tête la première, dans la romance. Ce premier tome sert davantage à les développer indépendamment l’un de l’autre et au final, plutôt que de les mettre en couple, faire en sorte qu’ils arrivent à se connaître et peut-être devenir amis.

« Ne montrez pas vos sentiments aux autres, bredouillat-elle à la place. Gardez votre colère secrète, fondez-vous dans le décor, ne comptez que sur vous-même. »

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvé très originale. On est dans un monde parfaitement construit et totalement immersif. Une fois les deux cents premières pages passées, on plonge au cœur des mystères de la Citacielle et j’ai adoré ce monde. Encore une fois, j’ai été énormément surprise par la qualité de l’intrigue. Une chose qui m’a étonné c’est que, malgré le fait que l’on soit encore une fois dans de la jeunesse, on est dans un univers très sombre puisque la Citacielle rime avec secret, trahison, pouvoir et survie.

« C’était à cause de cet endroit, de ces nobles, de toutes ces guerres de clans : ce monde ne donnait pas la moindre chance aux enfants de développer un sens moral. »

En conclusion, c’est une lecture qui, vous l’aurez compris, m’a énormément surprise. Je ne m’attendais pas à une telle intrigue, à une telle noirceur et le livre se termine sur un cliffhanger horrible, là encore, que je n’avais pas prévu. Au final, malgré deux trois petits éléments qui m’ont dérangé, on est sur un très bon premier tome et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite.

Auteur: Christelle Dabos
Titre : Les Fiancés de l’Hiver
Edition: Gallimard Jeunesse
Nombre de pages : 567 pages
Prix : 8,65€

Etoile4

Et vous, avez-vous lu cette saga ?

 

Publicités

14 commentaires sur “Chronique : Les fiancés de l’hiver | Christelle Dabos

  1. J’ai lu le premier tome il y a un petit moment déjà, il faudrait peut-être que je lise la suite…. J’avais beaucoup aimé l’univers et l’histoire malgré ma réticence à le lire. Le problème c’est que je l’ai lu il y a longtemps, je pense que la reprise avec le tome 2 va être difficile, je ne me souviens même plus du cliffangher de fin dont tu fais mention dans ta chronique.

    Aimé par 1 personne

    1. Comme toi, j’étais énormément réticente à le lire mais au final ça a été une très bonne surprise. Si jamais tu veux lire la suite, je pense qu’une relecture du premier tome serait une bonne idée pour bien te replonger dans l’univers 🙂

      J'aime

  2. J’ai également eu un peu de mal au début du roman, je n’étais pas vraiment passionnée. Mais dès qu’Ophélie arrive à Clairedelune, impossible de lâcher le livre tellement c’est palpitant ! Christelle Dabos a vraiment une plume superbe et il est vrai qu’elle développe un univers surprenant, plus sombre qu’il en a l’air et extrêmement bien ficelé. Le tome 2 est encore meilleur et encore plus incroyable ahah !

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’il y beaucoup trop de descriptions et du coup c’est vraiment ça qui alourdit le livre et casse le rythme. J’espère que le deuxième livre sera plus dynamique en tout cas

      J'aime

  3. ce livre ! comme pour tous les romans jeunesses, je craignais que la plume soit délaissée au profit du développement de l’univers mais là… belle surprise ! c’est bien écrit, et bien construit également. et thorn, il est mignon dans son côté « je suis froid, distant, j’ai pas de sentiments » .. j’aime ces personnages atrophiés des émotions :p

    J'aime

  4. J’ai lu toute la saga, je viens de terminer le livre 3 et je suis totalement amoureuse, je suis impatiente concernant le livre 4 … La lecture du premier tome est assez déroutante, mais plus on avance des les tomes plus l’histoire se précise et est riche en surprises. 🙂 Inutile de préciser que Thorn ne laisse pas indifférent et puis ces personnages … ils sont tous attachants, touchants et personne n’est finalement délaissé, on découvre leur aspect unique, leur personnalité, leur tristesse, leur combat intérieur … Christelle Dabos a vraiment chamboulé ma vision de la littérature jeunesse. Un univers inédit composé du passé, du présent, du futur. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai commencé cette saga justement parce que j’avais entendu énormément d’avis comme le tien. Pour le moment, je n’ai lu que le premier que j’ai beaucoup aimé et justement, on m’a prévenu que plus on avance et plus les livres sont géniaux. Il faut d’ailleurs que j’ajoute le tome 2 dans ma bibliothèque 😀

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai hâte de lire ton avis sur les prochains tomes, mais le seul conseil que je pourrais donner c’est attention car le tome 4 n’est pas pour tout de suite … haha l’attente est longue mais ça vaut la peine 😀

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s